KaruThéra

Pour un business et une vie en santé.

SC # 49 : Quelle était la dernière fois où vous vous êtes dit - Je m'aime ?

Publié par Centre KaruThera le 15 février 2016 . 0 Commentaires

« Ayant médité sur la douceur et la compassion, j’ai oublié la différence entre moi et les autres. » - Milarepa

Après une semaine intense de Saint Valentin, découvrez dans le Speed Coaching de cette semaine une forme d'amour bien particulière que vous devriez cultiver tous les jours dans votre business : L'auto compassion.

Des recherches menées par la psychologue Dr. Kristin NEFF et également par le Centre de Compassion et d'Altruisme de l'Université de Stanford en Californie, dirigées par le Dr Emma SEPPALA, ont démontré le pouvoir de l'auto-compassion comme outil incontournable vers la poursuite du bonheur et du succès en affaires.

Le saviez-vous ?

Voici quelques effets de la compassion :

1- Nous devenons aussi joyeux que si nous venions de gagner au loto. Les zones de notre cerveau correspondant au plaisir s'activent d'après les études d'imageries médicales de l'Institut National de la santé américain.

2- Nous devenons irrésistibles et c'est unisexe !

3- Cela améliore notre santé et notre longévité.

4- Cela nous donne plus de temps. Zoe Chance a montré que faire preuve de compassion en donnant aux autres, nous donnait l'impression de gagner du temps et de l'argent.

5- Cela se répand comme une trainée de poudre selon James Fowler de UCSD and Christakis de l'Université d'Harvard.

Si vous voulez expérimenter cela aussi dans votre vie, regardez notre coaching de la semaine pour découvrir les 3 étapes principales pour appliquer l'auto-compassion dans votre vie. Bonne Vidéo !

Pour aller plus loin, quelques livres :

- S'aimer de Kristin NEFF

-The Happiness Track: How to Apply the Science of Happiness to Accelerate Your Success de Emma Seppala

Et vous ? Avez-vous décelé d'autres effets de la compassion ou de l'auto-compassion dans votre vie ?

Si oui commentez, commentez commentez...et partagez ;-)

xoxo Muriel

 

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires

Publier le commentaire