KaruThéra

Pour un business et une vie en santé.

SC#15 : Comment se fixer un objectif qui tienne la route

Publié par Centre KaruThera le 15 février 2015 . 1 Commentaire

 
« Fixez-vous des objectifs au-delà de votre portée pour avoir une raison de vivre. »
Ted Turner

 

Lorsque j’étais petite, je répétais souvent à mes parents : je veux gagner un prix Nobel, je veux gagner un prix Nobel ! Et puis, en grandissant et en écoutant les gens de mon entourage, je me suis dit que c’était peut-être un peu stupide ou présomptueux de ma part de penser cela.

Vous aussi, je suis sure que vous chérissiez de grands rêves lorsque vous étiez enfant. Comme par exemple : je veux avoir une Ferrari ou je veux être astronaute et aller sur la lune ou je veux être millionnaire. Je ne connais aucun enfant qui se lève un matin et qui dit à ses parents : je veux être un employé de bureau et faire du 8h à 18h pour un salaire de misère. Non, je ne connais pas ce type d’enfant. Les enfants disent plutôt : je veux être un chanteur, un acteur, une princesse…

Nous abandonnons souvent nos rêves car ceci semble plus raisonnable. Nous sommes des adultes responsables et nous devons faire face à la réalité. Nous abaissons nos standards pour adhérer à une réalité imposée et dictée par la peur. Peur de mal paraître, peur d’échouer, peur d’être différent, etc…

Pourtant, il existe bien sur terre des gens, des humains comme vous et moi, qui vont sur la lune, qui y ont des Ferrari, qui sont acteurs et chanteurs, qui deviennent même princesse. Alors pourquoi pas vous ?

Souvent la différence entre eux et vous réside dans votre façon de définir vos objectifs. Et si , au lieu d’abaisser vos standards pour correspondre à une réalité médiocre, vous faisiez l’inverse ? Créez une plus belle et plus grandiose réalité. 

Lors de mon apprentissage comme coach à Montréal et en Californie, j’ai appris à rêver grand de nouveau. Et mon inspiration m’est venue de Ted Turner, le fondateur de CNN. Regarder sa masterclass avec Oprah Winfrey a été mon point de bascule. Durant l’interview, il a fait référence à son père, qui après la grande dépression s’était fixé des objectifs trop petits. Devenir millionnaire, avoir un yacht et un ranch. Si bien, qu’en les atteignant il a perdu sa raison de vivre et s’est suicidé.

Alors rêvez grand! 

Notre cerveau est tellement bien fait que lorsque vous vous fixez un objectif, il met tout en place pour vous aider à l’atteindre. N’avez-vous pas remarqué que lorsque vous rêvez d’un type de voiture vous commencez à la voir partout ? Lorsque vous vous fixez un objectif clair, vous rencontrez comme par magie les bonnes personnes qui vous permettent de réaliser vos projets. 

Généralement, nous nourrissons différents type de rêves ou d’objectifs :

1 - Objectif négatif

2 - Objectif positif

3 - Objectif plus grand que nous

Un objectif négatif est un objectif qui vous aide à vous sortir d’une situation négative. Il est du type s’éloigner de. C’est à dire par exemple : ne pas être malade, ne pas prendre 5 kg pendant les fêtes, ne pas être pauvre. Cet objectif est très vague, dépend des critères de chacun et son impact est de courte portée car lorsque vous l’atteignez, l’objectif prend fin.

Un objectif positif est un objectif que vous voulez vraiment atteindre dans votre vie. Cela peut concerner des choses, des expériences que vous voulez acquérir ou des compétences que vous voulez développer. Plus vous êtes clair et aligné par rapport à vos buts, plus avez de chance de les atteindre.

Objectif plus grand que soi est un objectif qui vise notre communauté et pas seulement nous. Comme par exemple enrayer la faim dans le monde, trouver un remède pour le cancer ou reconstruire une école. Ce type de rêve vous fait sortir de votre zone de confort et exige l’utilisation de moyens colossaux.

Lorsque vous avez l’impression de stagner dans votre vie et que plus rien n’avance, souvent c’est parce-que vos buts ne sont pas assez grands. Vous devez passer le cadre des objectifs négatifs et positifs comme l’a si bien suggéré Ted Turner. Plus l’objectif est grand et plus grand est le défi.

Alors quel est votre plus gros défi : être le meilleur dans votre secteur d’activité ou être meilleur que votre concurrent immédiat ?

Pour vous donner une idée à quel point vous devez placer la barre haute, voici une citation d’Azim Premji :

« Si les gens ne rient pas de vos objectifs, vos objectifs sont trop petits. »

 Alors testez vos objectifs et passez à l’action !

Restez focus et engagé et bon week-end de Saint Valentin,

** Muriel**

Commentaires

Chaque semaine je me nourrit de vos conseils. Merci pour votre oreilles attentives et les bons tuyaux. J avance petit a petit.
Publié par Mariette le 15 février 2015

Publier le commentaire