KaruThéra

Pour un business et une vie en santé.

SC #18 : Marketing, je te hais!

Publié par Centre KaruThera le 15 mars 2015 . 0 Commentaires

Marketing, je te hais!

Vous êtes-vous déjà trouvé dans une situation où on vous promettait monts et merveilles et que finalement ce n’était guère plus que de l’eau de boudin? 

Moi ça m’est arrivé, il y a deux semaines. 

Imaginez, que vous recevez la pub d’une superbe croisière tous inclus : cabine en première classe, buffets et alcools à volonté et ce n’est pas fini… un panel de sorties plus attrayantes les unes que les autres et ce n’est pas fini… votre entraineur personnel pour éviter que vous preniez des kilos lors de votre croisière et vous permet de profiter pleinement de ce qu’elle a à vous offrir. Bref, le rêve quoi! 

Vous imaginez?

J’ai eu droit à ce type de programme. Et bien sûr, il ne s’agissait pas d’ une croisière bien évidemment mais l’équivalent pour moi. 

On m’a travaillé au corps pendant un mois et demi puis comme teaser imaginez que j’ai eu droit au billet de la croisière offert et que j’ai commencé à jouir du voyage pendant une semaine. C’était le pied! Ouhlala Mamamia. Madre de dios!

Puis subitement, deux semaines plus tard, j’ai reçu la facture. « MERDE ! » Imaginez ma surprise! 

Tout d’abord cela à commencer par des messages me mentionnant au fur et à mesure les clauses écrites en tout petit. « Cette croisière s’adresse qu’à un public compris uniquement entre 18 et 35 ans ». Puis : « Vous devez résider en métropole (France proprement dite) » Et dernière clause, que j’ai trouvé fort intéressante : «Vous devez être du type beautiful people » Sinon PAYEZ ! 

Bref un vrai piège à con. Et, je suis tombée dedans comme une bleue et pourtant je suis «coach »! 

Je devrais savoir qu’il ne faut pas s’emballer, prendre son temps et lire tous les petits, foutus merdiques, caractères. Mais non…j’étais trop excitée, une vrai gosse. C’était comme laisser un affamé devant un plateau repas et du coup je me suis goinfrée et je n’ai pas pris le temps de lire les petites lignes du contrat et maintenant je dois payer. Et, j’ai toujours le repas en travers de la gorge, malgré les verres de vin.

Vous-êtes vous déjà trouvé dans cette situation ? 

On vous fait la pub d’un produit pendant des semaines, puis on vous dit : Arrivage en boutique le 06 de ce mois. Puis, quand vous arrivez en boutique : il n’y a plus de produits et vous devez attendre à une date indéterminée la nouvelle livraison car ils sont en rupture de stock. 

Frustrant, pas vrai ? Vous êtes en colère ? Désabusé ? Vous vous trainez comme une loque et vous ne dormez plus ou vous dormez trop ? Vous ressassez sans cesse dans votre tête, ce que vous auriez pu faire ou ne pas faire et comment vous avez pu être aussi con !

Bref, vous voyez le tableau. C’est ce que je vis en ce moment. Le Marketing m’a eu!

Alors que faire lorsque ça arrive, pour ne pas finir aigri et passer vite à autre chose ?

Donc, lorsque vous êtes pris dans un contrat et vous devez l’accepter, il ne vous reste qu’une chose à faire : Faire le deuil!

Dans ce Speed Coaching de la semaine, je vais vous parler de faire le deuil d’une offre alléchante que vous n’avez jamais reçu. Cela peut être un job, une promotion, un super deal, un super gros contrat client, une conférence ou formation que vous deviez suivre et qui est attribuée à quelqu’un d’autre, etc… Cela peut s’appliquer aussi à votre vie perso. Alors si vous voulez savoir comment se remettre d’une méga déception sans finir comme ‘’Bridget Jones’’ sur son canap cette vidéo est pour vous. Pour les gars, qui me lisent j’ai essayé de trouver une meilleure vision pour vous mais désolée mon cerveau est plutôt au ralenti ces jours-ci. Alors je suis sûre que vous trouverez un équivalent masculin à Bridget Jones genre ours des cavernes qui rentre dans sa grotte par exemple.

Il y a plusieurs phases de deuils et visiblement il faut toutes les passer pour tourner la page. 

Etape 1 : Le choc

Etape 2 : Le déni

Étape 3 : L’expression des émotions

Etape 4 : La réalisation des tâches rattachées au deuil

Etape 5 : La découverte d’un sens à la perte

Étape 6 : L’échange des pardons

Etape 7 : L’héritage

Étape 8 : La célébration de la fin du deuil et la vie nouvelle

J’ai essayé d’aller plus vite que la musique et faire le contraire de ce que je prône en passant du choc à la célébration mais cela ne marche pas. C’est pire! Heureusement que la vidéo a été tournée juste avant que je reçoive la dernière clause car visiblement je suis au stade 3 où j’exprime mes émotions. Alors pour tous ceux qui se trouve à cette étape de leur deuil, je vous conseille de regarder les épisodes de Speed Coaching # 1 et # 8.

Et surtout n’oubliez pas que même si ça fait mal, la croisière valait le coup d’être vécu. Pas de regrets juste des Sparadraps (Band-Aids) et de l’amour pour vous même. Pas besoin de s’auto-flageller car vous savez bien que si c’était à refaire vous l’auriez refait ;-)

Merci Marketing pour le trip!

Bonne semaine!

xoxo Mu

« Laisse-toi guérir à ton rythme » Jean Monbourquette - Grandir

 

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires

Publier le commentaire