KaruThéra

Pour un business et une vie en santé.

SC # 20 : Cessez de faire semblant et soyez vrai

Publié par Centre KaruThera le 29 mars 2015 . 3 Commentaires

Vous êtes-vous déjà retrouvé épuisé, complètement vidé et au bout du rouleau à trop vous évertuer à faire plaisir à tout le monde ?

Peur : 

  • de blesser ;
  • de faire des vagues ;
  • de ne pas paraitre bien et gentil ;
  • d’ouvrir la boîte de Pandore de vos émotions et de tout détruire sur votre passage.

Vous êtes proche de l’implosion et vous tasser vos émotions sous le tapis en pensant qu’elles vont s’en aller.

C’est ce que j’ai vécu cette semaine avec ma Team KaruThéra et ma coach. Et oui même les coaches sont suivis! Cela nous permet de rester performant et de comprendre ce que vous vivez lorsque l’on vous guide.

Bref, c’était la crise car à trop vouloir être gentille, ne pas m’écouter et surtout ne pas être honnête avec moi-même et mon équipe, je me suis retrouvée dans une impasse émotionnelle. L’enfer! 

Il fallait que ça sorte et c’est sorti. 

C’est pour cela que cette semaine, j’ai eu envie de vous parler d’être honnête avec vous-même et d’être vrai.

Sens du devoir, sacrifice, obligations parce «qu’il faut », toutes ces contraintes qui vous font vous sentir coupable et qui vous bouffent l’existence et votre énergie jusqu’à l’implosion.

Pour vous libérer et vous exprimer librement avec respect, sans jouer les victimes et en assumant vos responsabilités; voici en quatre étapes comment vous y prendre.

Première étape vers la libération : Sachez reconnaitre les symptômes :

  • prise de poids excessive
  • problème de sommeil
  • procrastination
  • Crise d’eczéma et poussée de boutons
  • Pilosité excessive
  • Tête embrouillée
  • etc…

Découvrez les étapes 2, 3 et 4 en regardant la vidéo.

 

Parler libère.

Bonne semaine

xoxo Mu

 

 

Commentaires

Être vrai cela peut se révéler effrayant car il peut y avoir trop d’enjeux, même lourds de conséquences.Nous sommes dans une société qui privilégie l’hypocrisie…. C’est également se mettre hors norme et avoir le courage ou être prêt à recevoir tout ce qui s’en vient… Mais peut-être aussi il reste encore la manière de le dire…. Bravo d’en parler pour une belle prise de conscience!
Publié par maya le 18 avril 2015
quand chaque fois que tu t’approches de la berge pour prendre pied sur la terre ferme, surgit une vague qui t’entraine au large malgré toutes tes croyances te laisser aller te semble agréable. il y a tant d’appel au secours qui ne font pas de bruit……………. (pour un commentaire posté avant: il ne faut pas que tes mots disparaissent il y a quelqu’un qui est là pour toi, le problème c’est de le trouver, il t’aidera à donner vie à tes mots B!)
Publié par euebe le 05 avril 2015
parler libère mais faut-il encore savoir comment parler et quoi dire car on ne dit pas toujours ce qui se passe dans notre tête. et lorsqu’enfin on a les mots ils disparaissent.
Publié par jopha le 29 mars 2015

Publier le commentaire