KaruThéra

Pour un business et une vie en santé.

SC # 40 : Comment arrêter de se trouver des excuses

Publié par Centre KaruThera le 09 octobre 2015 . 2 Commentaires

« Qui veut cherche un moyen. Qui ne veut pas cherche une excuse. »

Cette semaine, j’ai épuisé mon lot d’excuses pour ne pas sortir ma vidéo de Speed Coaching. La 40ème a été plus dure à venir que les autres. Alors après deux semaines d’intense créativité pour me créer de plus belles excuses chaque jour, je me suis dit qu’il était temps que j’aborde le sujet « des excuses» car je suis certaine de ne pas être la seule sur la planète à qui cela arrive.

Nous nous trouvons beaucoup d’excuses pour ne pas avancer dans nos projets ou pour nous perdre dans des activités non essentielles qui nous tiennent occupés et nous évitent de faire le plus important ou tout simplement pour ne pas commencer du tout. 

Alors et vous ? Quelles excuses avez-vous trouvé cette semaine pour ne pas passer à l’action?

Êtes-vous le type de personne qui dit : « mais tu ne comprends pas …»

  • je n’ai pas le temps… 24h ce n’est pas assez !
  • je suis perfectionniste
  • je fais mon deuil (celle-ci est pour moi, déjà utilisée)
  • je reviendrais dessus plus tard
  • je suis comme cela depuis petit(e)
  • j’ai le droit de profiter un peu
  • les enfants me prennent tellement de temps
  • etc…

Je suis certaine que vous en connaissez de belles ! 

Parfois nous tenons des agendas de ministre pour ne pas nous occuper de l’essentiel. C’est-à-dire ce qui nous rendrait heureux, mais qui nécessite un peu plus d’efforts de notre part et nous ferait sortir de notre zone de confort.

Et le pire dans tout cela, c’est que notre entourage peut contribuer à nos excuses en supportant notre mensonge pour notre plus grand plaisir. 

Alors je vous invite à regarder la vidéo pour apprendre comment identifier vos excuses et surtout comment vous en débarrasser.

Avant que la fin semaine ne commence, il est temps de faire le point et de prendre conscience que je n’avance pas parce-que j’ai peur ou que je n’ai pas complété cette action par distraction. Remarquez que cette peur qu’elle soit peur du rejet, de l’échec, de la réussite, de ne pas être à la hauteur; ne partira pas. Et que d’attendre qu’elle s’en aille n’est que pure perte de temps et retarde encore plus vos actions. 

Après 10 ans à animer des séminaires et formations à l’international je vous dirais que la peur ne nous quitte pas mais qu’on fini par l’apprivoiser et l’utiliser comme moteur pour toujours donner le meilleur de soi.

Ainsi que vous ayez décidé de vous sculpter un corps de rêve, finir un dossier, de compléter votre comptabilité ou de préparer ce tour du monde par exemple, il est temps de passer à l’action car la vie n’attend pas (après 4 décès dans mon cercle d’amis en 2 mois, je relativise).

Primo : Posez-vous la question : Quelle est mon excuse ?

Il est important de prendre conscience du problème pour savoir sur quel angle l’attaquer et le mettre à terre une fois pour toute tel un toréro dans l’arène.

Deuzio : Qu’est-ce que le fait d’accepter cette excuse me permet de faire ou de ne pas faire ?

Et oui, il y a toujours un avantage à adopter une excuse. Ceci peut-être un avantage collectif, c’est-à-dire qui bénéficie à votre entourage ainsi qu’à vous ou juste pour votre propre plaisir personnel. 

Tertio : Si je n’avais plus recours à cette excuse que serais-je obligé de faire ?

Souvent nous nous cachons derrière une série d’excuses pour éviter de mener une action. A ce stade ci, il est important de vous demander quelle est l’action que vous évitez comme la peste.

Quarto : Et si je menais cette action maintenant ?

Cet mon défi de la semaine pour vous, une fois que vous aurez identifié l’action que vous tenez à éviter, je vous invite à la faire. 

Pour en savoir plus, sur comment passer à l’action sans se griller auprès de son entourage ou en se mettant à dos vos collègues, je vous invite à nous écrire dans la section « commentaires » ou à nous contacter à info@karuthera.com

Bonne fin semaine,

xoxo 

M

Commentaires

Merci Murielle pour ce regard éclairé sur notre mode de fonctionnement – je me retrouve dans tes propos ! ces questions sont tellement pertinentes …
Publié par ANNE MARIE le 01 novembre 2015
Excuse-moi, mais jusqu’à maintenant je n’ai pas pris le temps de te répondre. Et pourtant Dieu sait que j’en ai : du temps et des excuses.
Publié par Jopha le 17 octobre 2015

Publier le commentaire