KaruThéra

Pour un business et une vie en santé.

CDR # 3 : L'hypnose est-elle dangereuse ?

Publié par Centre KaruThera le 23 mai 2016 . 0 Commentaires

Aujourd'hui dans notre nouvelle chronique «Le Coaching De la Réussite (CDR) » sur l'émission du ZCL de canal 10 Guadeloupe, nous allons parler d'hypnose et répondre à la question : « l'hypnose est-elle dangereuse pour la santé ? »

L'hypnose est une technique thérapeutique qui devient de plus en plus un phénomène de mode et beaucoup de personnes qui ont vu les démonstrations du canadien Messmer à la télé ou qui l’ont testée dans les rues de Paris s’interrogent. En plus lorsque je dis que j’en pratique durant mon coaching, la première question que les gens me posent est « allez-vous m’hypnotiser et me faire faire n’importe quoi ? ». Ce qui traduit un peu l’appréhension des gens envers l’hypnose. Donc je pense que ce serait bien de clarifier un peu cela.

[Q] Alors l’hypnose info ou intox qu’est-ce que c’est ?

L’hypnose est un état de transe qui permet d’expérimenter une concentration accrue. On la pratique généralement à l’aide d’un thérapeute qui va utiliser la répétition verbale et des images mentales pour induire la transe.

[Q] Qu’est-ce qui se passe lorsque l’on n’est sous hypnose ?

Lorsque vous êtes sous hypnose, vous vous sentez calme et détendu et plus ouverts aux suggestions. Vous avez l’impression parfois de flotter ou de vous enfoncer tout dépend de l’état hypnotique dans lequel vous vous trouvez. Je dirais que c’est comme un état entre le réveil et le sommeil. C’est vraiment une technique du lâcher prise.

[Q] Dans quel but, pratique-t-on l’hypnose ?

L'hypnose peut être utilisée pour vous aider à prendre le contrôle sur les comportements indésirables ou pour vous aider à mieux faire face à l'anxiété ou à la douleur. Il est important de savoir que même si vous êtes plus ouverts à la suggestion pendant l'hypnose, vous ne perdez pas le contrôle sur votre comportement à moins d’être ouvert à cela.

[Q] A quel moment se sert-on de l’hypnose ?

L’hypnose peut être bénéfique pour la gestion du stress, la douleur, pour travailler l’estime de soi, la confiance en soi, pour soulager des bouffées de chaleur, les problèmes de poids ou articulaires...les applications sont vraiment variées. Par contre il est important que l’hypnose soit faite par un praticien compétent. On s’en sert de plus en plus dans les hôpitaux comme alternative à l’anesthésie chimique ou pour soulager la douleur lors de cancer par exemple.

[Q] Est-ce que n’importe qui peut être hypnotisé ?

Non, l'hypnose n’est pas appropriée chez les personnes atteintes d'une maladie mentale grave ou sujette à des crises d’épilepsie.
Dans le cas de personnes qui
n’ont pas de maladies mentales : l’hypnose peut être pratiquée. Par contre tout le monde n’a pas la même sensibilité à l’hypnose. C’est pour cela que dans les spectacles comme ceux de Messmer, il commence par une transe légère pour vérifier qui est sensible ou pas à l’hypnose avant de les inviter sur le podium pour faire son spectacle.

[Q] Il y-a-t-il des réactions indésirables à l’hypnose :

Oui elles sont rares, mais peuvent inclure :

- Maux de tête
- Somnolence ou vertiges -
L’anxiété ou de détresse

- Création de faux souvenirs

[Q] D’après le dernier reportage d’Envoyé spécial du 21 avril sur l’hypnose de rue, on pouvait voir un hypnotiseur israélien prendre le contrôle d’un jeune lycéen et lui prendre sa montre, ou une femme bloquée en transe, Alors Muriel, l’hypnose est- elle dangereuse ?

Normalement l’hypnose n’est pas dangereuse et a d’ailleurs peu d’effets secondaires. C’est vrai qu’avec l’hypnose spectacle et l’absence de régulation de la profession en France, on peut arriver à des conséquences fâcheuses si l’hypnotiseur est mal intentionné. Comme par exemples : vol, manipulation, transe inadaptée. De plus en hypnose, le problème n’est pas vraiment d’induire la transe, c’est plus d’avoir la formation nécessaire et adaptée pour vérifier si la technique est appropriée au sujet. Et aussi de pouvoir encadrer le sujet en transe correctement si le besoin se fait sentir. Car comme toutes techniques de coaching thérapeutiques, on peut toucher des problèmes sensibles.

[Q] Muriel, Pouvez-vous m’hypnotiser sur le plateau comme Messmer ?

Je pourrais mais je ne travaille pas comme cela. Et pour moi l’hypnose reste un outil thérapeutique avant tout.

[Q] Comment se passe une hypnose avec vous alors ?

Tout d’abord, je commence toujours par une anamnèse c’est à dire je pose une série de questions pour voir si la technique est appropriée ou non et savoir ce que la personne espère accomplir.

Puis, en commençant la première étape est de créer un sentiment de détente, de bien-être et sécurité. 2- Quand la personne est réceptive, je vais lui proposer des moyens pour atteindre ses objectifs et solliciter son inconscient dans ce sens. J’utilise beaucoup la respiration, la visualisation d’images mentales vives et significatives. 3- Je mets fin à l’état de transe ou la personne peut le faire par elle-même.

Et puis pour en savoir plus, on peut venir me voir à KaruThéra.

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires

Publier le commentaire